L’Ile-de-France et la Lorraine en ligne de mire  Abonné

Publié le 03/03/2011

C’est toujours en région parisienne que les agressions d’officines sont les plus nombreuses. À elle seule, l’Île de France concentrait près du quart des infractions en 2009. Cette même année, la Lorraine lui emboîtait le pas, comptabilisant environ 8 % des actes délictueux. Ce taux est passé à 14 % au premier semestre 2010, soit autant que pour l’Île de France. Viennent ensuite les Pays de la Loire et la région Rhône Alpes (8,3 % des agressions).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte