Effets indésirables

L’Europe renforce la surveillance  Abonné

Publié le 27/09/2010

LES PAYS de l’Union européenne devront se doter d’ici à la mi-2012 de sites Internet dédiés aux effets secondaires des médicaments. C’est l’une des dispositions pour améliorer la pharmacovigilance adoptées la semaine dernière par le Parlement européen. Les sites devront permettre aux patients de s’informer dans leur langue des effets secondaires potentiels des spécialités pharmaceutiques et éventuellement contribuer à enrichir la base de données en signalant les effets indésirables qu’ils auraient pu eux-mêmes constater.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte