Une première dans le traitement de la dépression résistante

L’eskétamine obtient une ATU de cohorte  Abonné

Publié le 26/09/2019
L’Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) vient d’accorder une autorisation temporaire d’utilisation (ATU) de cohorte à l’eskétamine pour le traitement de l’épisode dépressif caractérisé résistant. Ce premier antidépresseur sera réservé à un usage hospitalier.
suicide

suicide
Crédit photo : Phanie

Cette solution pour pulvérisation nasale réservée à l’usage hospitalier sera disponible, dès ce jour, pour les patients adultes en échec thérapeutique. C’est-à-dire, ceux dont l’épisode dépressif n’a pas répondu à au moins deux antidépresseurs (AD) de deux classes différentes et qui présentent une contre-indication à l’électroconvulsivothérapie (ECT), n’y ont pas accès, y sont résistants ou l’ont refusé.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte