« L'Escale », climat noir au soleil du midi  Abonné

Publié le 15/02/2018

Rodrigue est un vieux maçon corse, échoué sur les hauteurs de l'arrière-pays niçois, dans un village dont la seule attraction est une gargote servant aussi d'hôtel miteux, et surtout de lieu de rencontre des ennuis des villageois. Arrive un jour Antoine, jeune citadin à la recherche d'un ailleurs, ailleurs que la ville et son confort bourgeois. Antoine a été jeté là par un couple de jeunes gens trop beaux, dans une décapotable trop voyante. Antoine avait été pris en auto-stop, n'avait pas de but, et aboutit nulle part.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte