Les sénateurs PS souhaitent recréer la profession d’herboriste

Publié le 13/07/2011

Le groupe socialiste du Sénat a présenté le 12 juillet une proposition de loi destinée à « créer et à organiser la profession d’herboriste », supprimée en 1941 sous Pétain. L’objectif serait de mieux protéger les consommateurs et d’éviter le développement de la vente sans contrôle des plantes sur les marchés, sur internet ou à l’étranger. Actuellement, 148 plantes peuvent être vendues librement, hors du monopole pharmaceutique et souvent sans contrôle.

Le Sénat propose donc de réintroduire la profession d’herboriste, qui serait seule habilitée à vendre ces 148 plantes médicinales. Le métier serait ouvert à tous, après trois ans d’études sanctionnées par un diplôme d’herboriste. Les pharmaciens conserveraient cependant l’autorisation de vendre des plantes, un marché qui représente actuellement 3 % de leur chiffre d’affaires.

Quotipharm.com, le 13/07/2011

Source : lequotidiendupharmacien.fr