400 000 pharmaciens concernés

Les ruptures de stock affectent l’Europe entière  Abonné

Publié le 23/05/2013
Excédés par le nombre toujours croissant de ruptures de stock dans leurs officines, les pharmaciens européens appellent l’Union européenne, les gouvernements des États membres et l’ensemble des partenaires de la chaîne du médicament à mettre en place des mesures concrètes pour réduire ce phénomène.
Les officinaux européens réclament des mesures concrètes




medicament comprime cachet gellule

Les officinaux européens réclament des mesures concrètes medicament comprime cachet gellule
Crédit photo : GARO/PHANIE

DANS LE CADRE d’une rencontre au Parlement européen sur les problèmes d’accès aux médicaments en Europe (voir encadré), le Groupement pharmaceutique de l’Union européenne (GPEU), qui représente les intérêts des 400 000 officinaux européens auprès des institutions de l’UE, a présenté un rapport alarmant sur les ruptures de stock dans les pharmacies du continent. Ainsi, par exemple, les pharmacies britanniques, particulièrement touchées, enregistrent un million de ruptures de stock par an.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte