LIVRES - Ecrivains, artistes et gratte-papier

Les romans des romanciers  Abonné

Publié le 06/06/2011
Les écrivains aiment se raconter, souvent. S’interroger également sur l’écriture et la création,

NOUVELLISTE patenté en même temps que romancier – prix Renaudot pour « la Faculté des songes?–, Georges-Olivier Châteaureynaud s’est fixé, pour son nouveau livre «?Résidence dernière » (1), un thème littéraire : les résidences d’écrivain. Des havres de paix, croit-on, propices à l’épanouissement du talent et à la production de magnifiques écrits. Las ! La réalité de Georges-Olivier Châteaureynaud est tout autre. Entre réalisme et fantastique, ses trois nouvelles sont un questionnement sur la condition de l’auteur, une sorte de mise à nu sans qu’il en

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte