Les risques des implants mammaires étudiés

Par
Publié le 15/07/2014

Crédit photo : S. TOUBON

Si l’on sait que les prothèses mammaires PIP sont défectueuses, on connaît mal leurs effets indésirables à moyen et à long terme. Notamment, les femmes qui en portent ou en ont porté ont-elles plus de risques de développer un cancer du sein ou de faire une réaction cutanée allergique ? Le risque de rupture avec ce type d’implants est-il plus grand ? Afin d’en savoir un peu plus sur ces questions, l’INSERM lance une grande cohorte baptisée LUCIE qui suivra 100 000 femmes porteuses d’implants mammaires de toutes marques (dont 30 000 ayant porté ou portant des implants PIP) pendant 10 ans. L’étude est soutenue par l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de Santé (Ansm). Toute personne portant ou ayant porté des prothèses mammaires peut participer à cette étude, même si elle n’a pas eu de problèmes de santé. Pour en savoir plus, consultez le site alarecherchedelucie.fr ou appelez le numéro vert : 0 800 20 00 21.


Source : lequotidiendupharmacien.fr