Les réticences des médecins libéraux  Abonné

Publié le 14/05/2012

La création du centre municipal de santé a été fraîchement accueillie par les médecins libéraux fertois. « Nous avons essuyé beaucoup de critiques », regrette le maire de la Ferté-Bernard. Les commentaires portent notamment sur le contrat de 35 heures signé par les médecins du centre municipal, ou encore sur les gardes, auxquelles ils ne participent pas encore. « Pourtant, on ne se positionne pas dans la concurrence avec les médecins libéraux, mais plutôt dans la complémentarité, tient à souligner Jean-Carles Grelier.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte