Cuisine alsacienne

Les recettes de grand-mère de Pierre Heinis  Abonné

Publié le 18/03/2010
En 1927, Maria Weigel, jeune élève de l’École ménagère d’Issenheim, dans le Haut-Rhin, s’applique tous les soirs à retranscrire soigneusement dans son cahier les recettes de cuisine apprises pendant la journée. Plus tard, Maria deviendra cuisinière et restauratrice ; bien plus tard encore, l’un de ses petits-fils deviendra pharmacien… et publiera le cahier de recettes de sa grand-mère, précieux témoignage de l’art culinaire d’autrefois.
Un précieux recueil de l’art culinaire alsacien

Un précieux recueil de l’art culinaire alsacien
Crédit photo : dr

INSTALLÉ depuis 13 ans à Bartenheim, village du sud de l’Alsace non loin de la frontière suisse, Pierre Heinis ne se contente pas d’y préparer des ordonnances : « ma grand-mère m’a transmis le goût de la bonne cuisine, et je suis moi-même souvent derrière les fourneaux », explique-t-il.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte