Les « quasi-génériques » bénéficieront des mêmes remises que les génériques

Publié le 19/11/2010

La commission mixte paritaire, comprenant 7 députés et 7 sénateurs, a rétabli l’article permettant aux pharmaciens d’officine de bénéficier de conditions commerciales identiques pour toutes les spécialités inscrites au sein de groupes génériques. « Cette modification d’ordre technique présente une grande importance pour le développement de la substitution, car elle permet de mettre fin à des incohérences résultant des stratégies de contournement des génériques par certains laboratoires, indique la Fédération de syndicats pharmaceutiques de France (FSPF). Assurés de pouvoir bénéficier de conditions commerciales identiques à celles des génériques, les pharmaciens d’officine pourront substituer indifféremment génériques et « quasi-génériques », sous réserve, pour ces derniers, de leur inscription au répertoire. » La FSPF « se félicite que l’avertissement qu’elle a récemment lancé sur les contradictions de la politique du médicament trouve là une première solution concrète ». Elle revendique maintenant, pour un plus juste partage de la rémunération entre fabricants et officinaux, la modification de l’arrêté fixant la marge de dispensation des pharmaciens.

Quotipharm.com, le 19/11/2010

Source : lequotidiendupharmacien.fr