Une nouvelle menace sur le monopole

Les professions réglementées dans le viseur de Bercy  Abonné

Publié le 07/07/2014

Les représentants de l’officine sont sur le qui-vive. La loi sur la croissance et le pouvoir d’achat, que prépare actuellement Arnaud Montebourg, pourrait bien représenter une nouvelle menace pour le monopole de dispensation des pharmaciens. Rien n’est officiel, mais le ministre de l’Économie semble en tout cas décidé à réformer les professions réglementées.

Arnaud Montebourg dévoilera son projet autour du 10 juillet

Arnaud Montebourg dévoilera son projet autour du 10 juillet
Crédit photo : S. TOUBON

LA GRANDE loi sur la croissance et le pouvoir d’achat promise par Arnaud Montebourg pourrait ébranler encore un peu plus le monopole de dispensation des pharmaciens. C’est en tout cas ce que craint le président de l’Union des syndicats de pharmaciens d’officine (USPO), Gilles Bonnefond. Celui-ci assure en effet avoir eu confirmation par des conseillers du ministre de l’Économie que la loi actuellement en préparation « pourrait mettre fin au monopole officinal pour tous les médicaments en accès libre et d’autres qualifiés de produits frontière ».

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte