Les professions libérales programment une nouvelle manifestation

Publié le 10/10/2014

L’Union nationale des professions libérales (UNAPL) annonce la poursuite de son mouvement contre le projet de réforme des professions réglementées avec la programmation d’une « grande manifestation nationale à Paris ». « Nous sommes aujourd’hui dans le brouillard, nous ne devons pas relâcher la pression », indique Michel Chassang, président de l’UNAPL. Se félicitant de la mobilisation « historique » du 30 septembre, Michel Chassang a noté une reprise de dialogue depuis cette date avec le ministre de l’Économie, Emmanuel Macron. « Pour autant, à ce jour, aucune avancée concrète n’a eu lieu, constate-t-il, et nous n’avons toujours vu aucun texte. » Selon un contact téléphonique qu’il a eu avec le ministre dans la matinée, il précise que le projet de loi serait finalement présenté en Conseil des ministres fin novembre.

« La communication du gouvernement depuis le début de l’été a été catastrophique, a sidéré, humilié tous les professionnels libéraux, qui se sont sentis jetés en pâture à l’opinion publique et la vindicte populaire », s’indigne Michel Chassang, assurant qu’aujourd’hui, « ils sont révoltés et veulent en découdre ». « On a bien noté qu’Emmanuel Macron avait changé de registre, mais les dégâts sont faits, la confiance n’est plus là », souligne-t-il, et « rien ne nous permet d’être optimistes ».

Dans ce contexte, l’UNAPL a décidé lors d’un conseil extraordinaire, jeudi, de poursuivre ses actions d’affichage et de pétitions auprès des usagers et de programmer une manifestation nationale à Paris. La date sera fixée « en fonction du calendrier que le gouvernement dévoilera », si le projet de loi ne correspond pas aux attentes des professionnels libéraux.


Source : lequotidiendupharmacien.fr