Répertoire

Les princeps en hausse  Abonné

Publié le 16/04/2009

IMS pointe « une curiosité » en ce début d’année : « la très forte et très surprenante progression des princeps au sein du répertoire » : +40,3 % de chiffre d’affaires en février, alors que la tendance annuelle est négative (-5,2 %). Explication : l’arrivée, fin 2008, de grosses molécules qui n’ont pas eu le temps d’être largement substituées et dont le princeps détient encore l’essentiel du marché, comme perindropil, venlafaxine et fentanyl.


Source : Le Quotidien du Pharmacien: 2656