Les premiers pas d'un pharmacien adjoint  Abonné

Publié le 17/02/2020
Nul besoin de parcourir le monde pour trouver sa vocation ! Tel pourrait être le leitmotiv de Clémence Joly. Cette jeune pharmacienne lyonnaise travaille en tant qu'adjointe depuis décembre 2018 au sein de son officine de quartier. Celle qu'elle fréquentait plus jeune, lorsqu'elle résidait encore chez ses parents et celle qui lui a offert son tout premier stage.

« En deuxième année de pharmacie, je devais trouver une officine pour y effectuer un stage de six semaines. Je suis allée voir celle où mes parents avaient l'habitude de se rendre pour se procurer leurs médicaments, à quelques rues du domicile familial. J'ai eu de la chance : le « patron » (l'un des deux co-titulaires de l'officine) a tout de suite accepté de m'intégrer en tant que stagiaire. Il m'a prise sous son aile et m'a appris les rudiments du métier », confie Clémence. L'expérience est concluante.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte