Publication des premiers décrets

Les premiers pas de la loi HPST  Abonné

Publié le 06/01/2011
Malgré l’engagement de Roselyne Bachelot, ancienne ministre de la Santé, de nombreux décrets manquent toujours à l’appel un an et demi après l’adoption de la loi Hôpital, patients, santé et territoires (HPST). En particulier celui concernant le « pharmacien correspondant ». Toutefois, certaines dispositions sont d’ores et déjà entrées en vigueur. Mais les changements pour les officinaux sont encore timides.

ROSELYNE BACHELOT en avait fait un point d’honneur. Mais, malheureusement, force est de constater que, près d’un an et demi après la promulgation de la loi Hôpital, patients, santé et territoires (HPST), tous les décrets d’application ne sont pas encore parus au « Journal officiel », comme l’ancienne ministre de la Santé le souhaitait. Deux d’entre eux sont attendus de pieds fermes par les officinaux. Le premier porte sur les conseils et prestations que peuvent proposer les pharmaciens afin de favoriser l’amélioration ou le maintien de l’état de santé des personnes.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte