Les préconisations de l’Académie de médecine  Abonné

Publié le 26/02/2009

Dans un rapport sur la démographie médicale, l’Académie de médecine pose les bases de ce qui pourrait selon elle permettre de maîtriser son évolution, et d’assurer une meilleure répartition de l’offre de soins. L’Académie prône en particulier la réalisation d’études prospectives permettant d’apprécier, au moins dix ans à l’avance, les besoins médicaux et l’offre de soins. Le numerus clausus et le nombre de poste d’internes en médecine générale devront être adaptés à ces prospectives, avec pour chaque CHU, un affichage des chiffres retenus pour la décennie suivante.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte