Les points-clés  Abonné

Par
Publié le 21/10/2019

- La période d’arrêt progressif de la fonction ovarienne induit une diminution de la production d’estrogène à l’origine de symptômes souvent mal supportés par la femme : bouffées de chaleur, sudation, prise de poids, irritabilité, troubles du sommeil, etc.

- La prescription d’un traitement hormonal substitutif (THS) sur une période limitée réduit la sévérité et la fréquence de ces signes.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte