Les points clés  Abonné

Publié le 20/04/2015

La DA touche les nourrissons dès l’âge de trois mois et son évolution est capricieuse avec une alternance de poussées et de rémissions. Elle comporte trois volets : une prédisposition génétique ; une altération de la barrière cutanée qui devient poreuse et laisse pénétrer toutes les molécules en contact avec la peau ; une hypersensibilité à des facteurs environnementaux à médiation immune, on parle de rupture de tolérance à l’environnement. C’est la pénétration des molécules protéiques mais aussi chimiques qui induit l’inflammation et la réponse immunitaire à l’origine des lésions de DA.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte