Les points clés  Abonné

Par
Didier Rodde -
Publié le 06/11/2017

- La prise en charge d’une douleur nécessite de bien identifier son type, d’en connaître le contexte général et de prendre en compte les caractéristiques du patient.

- Les médicaments ciblant spécifiquement les douleurs modérées à intenses sont les antalgiques de palier 2, autrement dit les opioïdes faibles : codéine, dihydrocodéine, tramadol, poudre d’opium, seuls ou en association avec des produits de palier 1 (paracétamol, aspirine, AINS).

- Les douleurs de type neuropathique relèvent, quant à elles, d’autres types de médicaments.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte