Les points-clés  Abonné

Publié le 04/09/2017

- La fréquence des infections sexuellement transmissibles (IST) est en augmentation.

- Strictement humaine, la syphilis évolue sur une très longue période en trois phases et peut induire des complications neurologiques sévères.

- La gonococcie, très banale, reste souvent asymptomatique chez la femme, ce qui favorise sa transmission. Elle relève généralement d’un traitement « minute ».

- Induite par un germe intracellulaire, la chlamydiose est à l’origine d’urétrites chez l’homme et de cervicites avec risque de stérilité chez la femme.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte