Les points-clés  Abonné

Publié le 06/02/2017

- Le VIH est un rétrovirus transmis par le sperme, les sécrétions vaginales ou le sang.

- L’infection par le VIH induit une dysimmunité d’installation progressive, évoluant vers un tableau d’immunodéficience profonde : le syndrome d’immunodéficience humaine acquise.

- Elle associe à des degrés variables des maladies infectieuses et des cancers, de plus en plus récurrents et sévères. En l’absence de traitement, cette infection est mortelle : il n’y a pas de traitement curatif.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte