Politiques de prévention en Europe

Les pharmacies jouent leur rôle de premier recours  Abonné

Par
Publié le 27/11/2017
Le Groupement pharmaceutique de l’Union européenne (GPEU) souligne l’importance des pharmacies pour les politiques de prévention en Europe.

Si la Commission européenne est souvent loin d’éprouver de la tendresse pour les pharmacies d’officine, elle n’en plaide pas moins pour le développement de la prévention et des soins primaires, qui font justement partie des missions assurées par ces dernières. C’est ce que constate le Groupement pharmaceutique de l’Union Européenne (GPUE), représentant officiel, à Bruxelles, des 160 000 pharmacies réparties dans 31 pays européens, dans une intéressante synthèse portant sur la manière dont l’Europe voit l’avenir de ses systèmes de santé.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte