Contre l’austérité imposée par l’Europe

Les pharmacies grecques en grève  Abonné

Publié le 27/01/2011

EN GRÈVE depuis le 19 janvier, les 1 200 pharmacies grecques redoutent de voir leur statut et leur organisation totalement bouleversés, au nom de la politique de rigueur imposée par l’Europe et le FMI à Athènes en échange des 110 milliards de crédits nécessaires à son assainissement financier. Au plus fort de la crise qui a secoué le pays au printemps dernier, les pharmaciens grecs ont déjà dû accepter, dans le cadre des mesures d’économies prises par le gouvernement, une baisse de 4,5 % prix des médicaments.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte