Réunis à Béthune

Les pharmaciens se veulent pivots du virage ambulatoire  Abonné

Publié le 06/10/2016
La création en cours des Groupements hospitaliers territoriaux alarme les pharmaciens qui se sentent déjà peu présents dans le virage ambulatoire. Des réunions, comme celle qui vient de se tenir à Béthune, tendent à rapprocher le monde hospitalier et les pharmaciens d'officine.
Ambulatoire

Ambulatoire
Crédit photo : J. Gravend

« Les pharmacies présentent le maillage territorial optimum. Leurs atouts sont la proximité avec les patients, de recevoir sans rendez-vous, de proposer une disponibilité, des horaires d'ouverture, des compétences, une déontologie, affirme Amélie Dumont, présidente d'Hospivia Artois. Les pharmaciens sont les premiers acteurs de santé, ils ont la connaissance des patients, de leur famille, tiennent un rôle essentiel dans la coordination des soins. »

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte