Les pharmaciens ruraux partagés sur les transferts-regroupements

Par
Publié le 17/04/2015

Au cours de son assemblée générale annuelle à Valence, les 11 et 12 mars derniers, l’Association de pharmacie rurale (APR) a réagi à la volonté de la Direction générale de l’offre de soins (DGOS) de favoriser un rééquilibrage territorial du réseau par la voie des transferts-regroupements. Une enquête préalable sur les territoires fragiles pour l’accès au médicament avait démontré le maintien d’une bonne répartition des officines sur l’ensemble du territoire, à quelques exceptions près.

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.

1€ le premier mois puis 11€60/mois

(résiliable à tout moment)