Parcours de soins

Les pharmaciens prêts à s’impliquer davantage  Abonné

Publié le 26/10/2015
Les pharmaciens souffrent d’un manque de visibilité dans le parcours de soins, qu’ils connaissent pourtant bien et qu’ils jugent positif. Plus de la moitié d’entre eux souhaitent se voir confier de nouveaux actes et passer à un exercice pluridisciplinaire.

Plus de onze ans après son instauration, le parcours de soins est jugé de manière différenciée par les patients et par les professionnels de santé (médecins généralistes, spécialistes, infirmières et pharmaciens) comme le révèle une enquête Ipsos* pour le Laboratoire MSD.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte