Les pharmaciens nordistes passent à l’action

Publié le 23/09/2014
Près d'un millier de pharmaciens étaient réunis hier à la Faculté de Lille pour dire "non" à la...

Près d'un millier de pharmaciens étaient réunis hier à la Faculté de Lille pour dire "non" à la...
Crédit photo : DR

Les pharmaciens du Nord-Pas-de-Calais ont répondu présent à l’appel de l’Union des syndicats de pharmaciens d’officine (USPO) de la région. Entre 800 et 1 000 titulaires se sont ainsi retrouvés hier soir dans les amphis de la faculté de pharmacie de Lille pour dénoncer le projet de réforme des professions réglementées. Des adhérents de l’USPO, mais pas seulement. « Des pharmaciens de la FSPF* du Nord et de l’UNPF**, les étudiants et le conseil régional de l’Ordre ont rallié le mouvement », se félicite Jean-Marc Lebecque, président de l’USPO Pas-de-Calais.

Au final, les officinaux du Nord-Pas-de-Calais ont décidé d’entamer une grève des gardes dès jeudi 25 septembre et de rester fermés toute la journée du 30 septembre. Un rassemblement devant la préfecture de Lille est également prévu ce jour-là. « J’ai senti les pharmaciens mobilisés, calmes, mais très déterminés », souligne Jean-Marc Lebecque. « Nous sommes prêts à engager un rapport de force avec le gouvernement, prêts à aller jusqu’au bout de nos convictions, parce que notre cause est juste », prévient-il.

*Fédération des syndicats pharmaceutiques de France.

**Union nationale des pharmacies de France.


Source : lequotidiendupharmacien.fr