Le moral de la profession au plus bas

Les pharmaciens intègrent la crise  Abonné

Publié le 14/04/2009
KPMG Entreprise a présenté à Pharmagora les résultats de son enquête « Perspectives 2009 », réalisée en février et mars derniers auprès d’un panel de trois cents titulaires, conseils et partenaires de l’officine. Alors que, en 2008, l’optimisme sur l’activité était encore de mise, le moral semble être cette année au plus bas.

EN 2008, avant le début de la crise, les pharmaciens étaient plus nombreux qu’en 2007 à penser que leur activité allait croître dans l’année à venir. L’optimisme, malgré les difficultés, était encore de rigueur. Renversement total de tendance cette année : plus de la moitié des titulaires voient au contraire leur chiffre d’affaires baisser en 2009, et 19 % des banquiers interrogés par KPMG pensent la même chose.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte