Baromètre IFOP-DASTRI

Les pharmaciens, fer de lance de la filière  Abonné

Par
Publié le 19/10/2015
La filière de collecte et d’élimination des déchets à risques infectieux produits par les patients en autotraitement se félicite de l’adhésion des usagers. Le travail de sensibilisation et d’accompagnement mené par les pharmaciens n’est pas étranger aux bons résultats obtenus.

Le plus souvent, quand les patients vont à l’officine pour obtenir leur traitement, ce sont eux à 56 % qui demandent une boîte à aiguilles au pharmacien. Dans 29 % des cas, le pharmacien propose la boîte et dans 15 %, il leur remet une boîte parce que l’ordonnance du médecin le stipule. Quand la question est posée aux pharmaciens, ils répondent à 56 % proposer la boîte à aiguilles systématiquement et 28 % de temps en temps.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte