Libre installation en Europe

Les pharmaciens européens sont casaniers

Publié le 22/05/2014

Les pharmaciens européens sont peu nombreux à s’installer dans un autre pays que le leur, constate une étude sur la mobilité professionnelle des professions réglementées, publiée par la Commission européenne. Ce document montre aussi que les pharmaciens français sont encore moins mobiles que les autres.

DEPUIS 2000, seulement 7 050 pharmaciens européens sont allés s’installer dans un autre pays européen, dont 398 Français. Au cours de la même période, près de 950 pharmaciens britanniques, 900 pharmaciens allemands et presque autant d’Espagnols et d’Italiens sont partis tenter leur chance dans un autre pays. C’est la Suisse, non-membre de l’Union européenne, qui attire, en proportion, le plus de pharmaciens européens, avec parmi eux 226 Français (plus de la moitié des « partants » hexagonaux) et 240 Allemands.

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.

1€ le premier mois puis 11€60/mois

(résiliable à tout moment)