Attentats, manifestations, Euro 2016

Les pharmaciens en première ligne  Abonné

Par
Didier Doukhan -
Publié le 05/01/2017
Citoyens concernés et acteurs de santé, les pharmaciens ont eu maintes occasions au cours de l'année écoulée de témoigner leur solidarité et d'apporter leur soutien aux populations frappées par les attentats. Quelques grandes manifestations et événements sportifs les ont également placés en première ligne alors qu'ils ne le demandaient pas…
nation

nation
Crédit photo : DR

Ce n'est qu'un hasard si l'association de commerçants Le Carillon a pris le nom du restaurant ciblé par l'un des attentats du 13 novembre 2015. Son objet ? Venir en aide aux SDF. Début 2016, trois de ses membres actifs, les pharmaciens Danielle et Rudy Setti et Gérard Amar témoignent cependant dans le « Quotidien » qu'au lendemain de cette funeste soirée, ils se sont immédiatement mobilisés et « ont affiché (leur) soutien aux victimes ».

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte