Moral des libéraux

Les pharmaciens broient du noir  Abonné

Publié le 21/11/2011

PARMI sept professions libérales de santé*, les pharmaciens apparaissent comme les plus pessimistes et les moins confiants en l’avenir. C’est ce que montre un sondage TNS Sofres, réalisé pour le compte de CMV Médiforce, filiale du groupe BNP Paribas. L’enquête a été menée en juin 2011, auprès de 450 professionnels de santé, dont 60 pharmaciens. Ces derniers attribuent en moyenne une note de 4,3/10 à leur situation actuelle et de 3,9/10 à leur situation future.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte