Une étude sur la qualité de vie des professionnels libéraux

Les pharmaciens allemands plutôt heureux  Abonné

Par
Denis Durand de Bousingen -
Publié le 20/03/2017
S’ils sont majoritairement satisfaits de leur vie, les pharmaciens allemands se gâchent l’existence en pensant à leur avenir à moyen terme, et surtout à celui de leurs successeurs, révèle une étude portant sur les priorités et la qualité de vie des professionnels de santé libéraux d’Outre Rhin.

La Banque allemande des médecins et des pharmaciens, qui, comme son nom l’indique, s’adresse essentiellement à ces professionnels, a interrogé un panel de 500 médecins, pharmaciens et dentistes, qui révèle notamment que 56 % des pharmaciens se considèrent comme très ou plutôt satisfaits de leur vie professionnelle. 29 % des pharmaciens interrogés ne s’estiment ni vraiment satisfaits, ni vraiment mécontents, et 15 % des pharmaciens se déclarent mécontents, voire très mécontents. Le taux d’insatisfaction des pharmaciens augmente aussi avec l’âge.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte