Réunis en congrès

Les pharmaciens allemands peinent à dessiner leur avenir  Abonné

Publié le 26/09/2013
Conscients de la nécessité d’élargir leurs missions et de trouver de nouvelles sources de rémunération, les pharmaciens allemands peinent toutefois à s’entendre sur des stratégies communes. Mais les pouvoirs publics, comme les médecins, ne sont guère enclins à les voir développer trop de nouvelles activités.

AU COURS de leur traditionnel congrès annuel qui vient de se tenir à Düsseldorf, les pharmaciens allemands et leur association statutaire, l’ABDA (voir encadré), ont planché sur l’avenir de la profession à l’horizon 2030.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte