Les pertes et les gains pour l’officine  Abonné

Publié le 21/01/2013

Pour 2012, les mesures de la loi de financement de la Sécurité sociale (LFSS) devraient se traduire par une perte de marge pour l’officine évaluée entre 85 et 100 millions d’euros. Pour 2013, la LFSS entraînerait une perte de marge pourrait atteindre 150 millions d’euros.

Grâce à la substitution, les officinaux gagneront environ 80 millions d’euros pour 2012 (prime versée en 2013). L’an prochain, la prime pourrait atteindre 150 millions d’euros, selon l’USPO.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte