Les patients gardent la main sur leurs données  Abonné

Par
Publié le 03/05/2018

Le RGPD donne de nouveaux droits aux patients, voire une maîtrise de leurs données personnelles. Non seulement, ils doivent être informés de manière claire et intelligible de l’usage qui est fait de leurs données. Mais ils doivent aussi en principe donner leur accord pour le traitement qui en est fait. À charge au responsable du traitement de recueillir ce consentement et de le matérialiser.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte