Les patients douloureux champions du détournement  Abonné

Par
Charlotte Demarti -
Publié le 04/03/2019
Ce ne sont pas les usagers de drogue, mais les patients douloureux qui détournent le plus les antalgiques opiacés. Entretien avec le Pr Nicolas Authier, chef du service de pharmacologie à l'hôpital de Clermont-Ferrand et directeur de l'Observatoire Français des médicaments antalgiques.

Le Quotidien du pharmacien.- Quel est le profil des patients qui font un mauvais usage des antalgiques opioïdes ?

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte