Sud-Ouest

Les officines dans la tempête  Abonné

Publié le 29/01/2009
Si elles n’ont pas subi de dégâts majeurs, bon nombre d’officines du Sud-ouest souffrent des conséquences de la tempête.
Malgré la violence des intempéries, le maintien du service pharmaceutique a été assuré

Malgré la violence des intempéries, le maintien du service pharmaceutique a été assuré
Crédit photo : AFP

LA TEMPÊTE Klaus qui a dévasté le Sud-Ouest, dans la nuit de vendredi à samedi 24 janvier, entrave toujours le fonctionnement de nombreuses officines. « Pour l’heure, on ne signale pas de dégâts majeurs, indiquait lundi François Martial, coprésident du syndicat des pharmaciens d’Aquitaine (Fédération). Juste, comme chez moi, des enseignes et des croix arrachées, mais beaucoup d’officines demeurent isolées, sans téléphone et ni électricité en Médoc, en Sud Gironde, dans les Landes… »

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte