Les nouveaux traitements instrumentaux  Abonné

Publié le 23/01/2012

- Techniques mini-invasives : thermothérapie par micro-ondes, radiofréquence, photovaporisation par laser (meilleure hémostase postopératoire, possibilité de l’utiliser chez des patients sous anticoagulant, mais pas d’analyse anatomo-pathologique possible), injections intraprostatiques d’éthanol ou de toxine botulique (en cours d’évaluation). Ces techniques (dont certaines n’entraînent pas d’éjaculations rétrogrades) ne sont pas équivalentes à un traitement chirurgical, mais se positionnent comme des alternatives à un traitement médical prolongé.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte