Livres

Les mots pour le dire  Abonné

Publié le 13/02/2014
Heureuses ou malheureuses, les histoires d’amour se déclinent sur tous les tons. Quelques variations autour du sentiment le mieux partagé.

« Certains s’élèvent au moyen de l’art ; d’autres, de la religion ; la plupart, de l’amour. Mais lorsqu’on s’envole, on peut aussi s’écraser. » « Quand tout est déjà arrivé » (1), le nouveau livre de Julian Barnes (prix Médicis essai pour « le Perroquet de Flaubert », prix Femina étranger pour « Love, etc. », Man Booker Prize pour « Une fille, qui danse ») est composé de trois récits qui illustrent les différents niveaux de la vie.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte