Les médicaments par grand froid  Abonné

Par
Publié le 11/12/2017

Certains médicaments peuvent provoquer ou aggraver une hypothermie. Les neuroleptiques agissent au niveau de la thermorégulation centrale et sur les centres thermorégulateurs, en provoquant une dysrégulation thermique.

Par leur effet dépresseur central, les sédatifs et les benzodiazépines et apparentés peuvent aggraver une hypothermie par diminution de la vigilance.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte