Les médecins pour partenaires ?  Abonné

Par
Publié le 11/05/2015

UNE ENQUÊTE, menée par l’IFOP pour DASTRI du 16 au 24 avril auprès de 430 médecins généralistes et 72 diabétologues/endocrinologues, montre que 91 % d’entre eux considèrent avoir un rôle dans l’information des patients face à la gestion de leurs déchets de soins. D’ailleurs, 42 % d’entre eux renseignent leurs patients, mais ils manquent eux-mêmes cruellement d’informations. Si 75 % d’entre eux ont entendu parler de la filière et des boîtes à aiguilles (BAA), le niveau de connaissance reste faible.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte