Généralisation du tiers payant

Les médecins hostiles aux propositions de l’IGAS  Abonné

Publié le 20/02/2014
Dans un rapport remis au ministère de la Santé, l’Inspection générale des affaires sociales (IGAS) se déclare favorable à une généralisation du tiers payant chez les médecins d’ici à cinq ans, sous certaines conditions. Cet avis a provoqué un tollé unanime chez les médecins.

GÉNÉRALISER le tiers payant pour les consultations de médecine de ville, est-ce une réforme « justifiée sur le fond et techniquement possible » ? Telle était la question posée par le ministère de la Santé à l’Inspection générale des affaires sociales (IGAS). Cette dernière, qui a rendu public son rapport, estime que la généralisation du dispositif pourrait être justifiée sur le fond, « sous certaines conditions ».

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte