Humeur

Les marathons imbéciles  Abonné

Publié le 27/02/2020

Je ne vois pas au nom de quelle tradition (c'est sans doute un héritage de Chirac) on oblige le président de la République à visiter le Salon de l'Agriculture depuis l'aurore jusque bien après la tombée de la nuit. Sans doute M. Macron se croit-il contraint de soigner sa chancelante popularité auprès des agriculteurs par son sacrifice, en prouvant que, dans n'importe quelle discipline, il peut, chaque année, se dépasser un peu plus.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte