Le monde aujourd'hui

Les limites de la politique de force  Abonné

Par
Richard Liscia -
Publié le 13/05/2019
Donald Trump a chamboulé les marchés financiers en annonçant de lourdes représailles commerciales contre la Chine. Par ailleurs, il menace l'Iran de nouvelles sanctions et envoie un porte-avions dans la région. Ni sa politique nord-coréenne, ni ses efforts pour intimider le régime de Maduro au Venezuela n'ont porté leurs fruits.
Les limites de la politique de force

Les limites de la politique de force
Crédit photo : AFP

Le président des États-Unis est en pleine forme. Sa cote de popularité atteint 46 %, ce qu'Emmanuel Macron, à 32 %, pourrait lui envier. Le chef de l'exécutif américain bénéficie d'une situation économique exceptionnelle, avec une croissance qui a bondi à 3,2 % au premier trimestre, un chômage résiduel de 3,6 %, des marchés au plus haut malgré leur sensibilité à la guerre commerciale avec la Chine, des hausses de salaires qui commencent à réduire les inégalités.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte