« Le Dedans des choses », de P. Autréaux

Les ligatures de la médecine et de la poésie  Abonné

Publié le 23/02/2012

POUR SENTIR « le dedans des choses », Patrick Autréaux ouvre sa boîte à trésor. Depuis sa tendre enfance, il y a conservé, en vrac dans sa mémoire, des élytres tachetés et exuvies d’arthropodes, un fragment de mue de couleuvre, un frelon épinglé sur un bouchon, un œuf de tortue, une plume de geai et une cigale, son amulette.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte