Les jeunes ciblés par le commerce de médicaments illégaux sur internet

Publié le 28/02/2012

Les jeunes sont de plus en plus la cible des réseaux de trafic de médicaments illégaux via Internet et les réseaux sociaux, met en garde l’agence onusienne de contrôle des stupéfiants, dans son rapport annuel publié mardi. « Les pharmacies illégales sur Internet ont commencé à utiliser les médias sociaux pour attirer des clients vers leurs sites Internet, ce qui peut exposer un public large, et surtout jeune, à des produits dangereux », déclare le président de l’Office international de contrôle des stupéfiants (OICS), Hamid Ghose. L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a estimé que plus de la moitié des médicaments provenant des pharmacies illégales sur Internet sont contrefaits. L’OICS, dont le siège est à Vienne, appelle les gouvernements à intervenir contre les pharmacies illégales en ligne et à saisir les substances qu’elles commercialisent.

Quotipharm.com, le 28/02/2012

Source : lequotidiendupharmacien.fr