Les incontinences urinaires à tous les âges  Abonné

Publié le 15/10/2009
L'incontinence n'est pas toujours un handicap physique grave, elle est cependant mal vécue. Pourtant des solutions simples existent, le tout est d’oser en parler et le pharmacien est souvent le premier interlocuteur.
L’enfant énurétique doit participer à sa propre guérison

L’enfant énurétique doit participer à sa propre guérison
Crédit photo : BURGER/PHANIE

Cas de comptoir

Le contexte :

« Mon fils mouille encore son lit à 5 ans. Existe-t-il des traitements efficaces ? »

Les questions à poser :

« Votre fils se plaint-il de brûlures à la miction ? Les fuites surviennent-elles dans la journée ? Y a-t-il plusieurs épisodes d’énurésie chaque nuit ? Y a-t-il des antécédents dans la famille ? Présente-t-il des troubles psychologiques ? »

Quelques définitions

On distingue classiquement trois grands types d'incontinence plus ou moins associés.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte