Les hépatologues souhaitent renforcer le rôle des pharmaciens  Abonné

Par
Publié le 22/03/2018
L’hépatite C pourrait être éradiquée en France avant 2025. Pour atteindre cet objectif, l'Association française des hépatologues (AFEF) compte sur les pharmaciens. Selon les spécialistes, la dispensation des antiviraux et le dépistage de la maladie sont des missions qui relèvent de l'officine.

L’hépatite C chronique évolue de façon insidieuse pendant de nombreuses années, sans signe ni symptômes spécifiques. L’arrivée des médicaments antiviraux à action directe a révolutionné sa prise en charge, avec des stratégies thérapeutiques efficaces dans 95 à 100 % des cas, sans effet secondaire majeur.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte